Damien WARNANT

Auteur, Compositeur, Interprète

L’ensemble des mélodies que je compose et des textes que j’écris traduit des émotions que j’ai ressenties et des réflexions que j’ai eues à des moments forts de ma vie. Recherche de soi, amour, famille, amis, société, bien qu’il s’agisse de thèmes auxquels nous sommes tous confrontés, il n’est pourtant pas toujours évident de prendre le temps de comprendre l’impact émotionnel ou réflexif qu’ils éveillent en nous…

Pendant des années, j’ai vécu sans prendre ce précieux temps pour moi et j’ai fini par me perdre et ne plus savoir qui j’étais. Je ne ressentais plus rien, j’étais incapable de dire ce que j’aimais ou pas, ce qui me faisait plaisir ou pas. Mes amis et mes proches m’appelaient “le robot” ou “l’artiste”, car je donnais l’impression d’être tout le temps absent, déconnecté du moment présent. Pas d’émotion, pas d’attache. Je voyais ma vie comme les rails d’un train, droite et sans détour, vers une destination que j’avais laissé mon entourage et la société choisir à ma place. Lorsque j’ai pris conscience qu’il ne s’agissait pas d’une vision normale et heureuse de la vie, j’ai tout arrêté.

J’ai stoppé le train. J’ai quitté tout ce que j’avais, activités, logement, travail, amis, famille, amour, pour prendre le temps indispensable qu’il me fallait pour me recentrer sur moi-même et essayer de me retrouver. J’ai changé mes habitudes, j’ai voyagé, j’ai vécu de nouvelles expériences, j’ai écrit et composé, chaque fois en donnant un maximum de place à mes émotions. Je les ai laissées me guider car je sentais que même brimées et enfouies au plus profond de moi pendant toutes ces années, elles constituaient la dernière part de mon véritable moi d’origine. Elles seules pouvaient donc permettre de me retrouver. Et c’est ce qui s’est finalement passé… entre autres grâce à la musique.

C’est la musique qui m’a permis de retrouver mes émotions. Je me suis rendu compte que les mélodies que je composais et les textes que j’écrivais traduisaient des émotions enfouies en moi dont je n’avais pour la plupart absolument plus conscience. Cet exercice de déclinaison en notes et en mots m’a permis de traduire dans un langage que je comprenais les émotions que je ressentais et de prendre suffisamment de recul pour pouvoir les gérer et les accepter. En retrouvant mes émotions j’ai ainsi pu me retrouver et comprendre qui j’étais. Mon train sur ses rails bien droits s’est alors transformé en bateau aux innombrables possibilités. Je suis passé de simple passager spectateur à capitaine, seul et unique maître à bord, capable de choisir mon cap. Et depuis que je tiens le gouvernail de ma vie, je n’ai jamais été aussi heureux.

J’ai stoppé le train. J’ai quitté tout ce que j’avais, activités, logement, travail, amis, famille, amour, pour prendre le temps indispensable qu’il me fallait pour me recentrer sur moi-même et essayer de me retrouver. J’ai changé mes habitudes, j’ai voyagé, j’ai vécu de nouvelles expériences, j’ai écrit et composé, chaque fois en donnant un maximum de place à mes émotions. Je les ai laissées me guider car je sentais que même brimées et enfouies au plus profond de moi pendant toutes ces années, elles constituaient la dernière part de mon véritable moi d’origine. Elles seules pouvaient donc permettre de me retrouver. Et c’est ce qui s’est finalement passé… entre autres grâce à la musique.

C’est la musique qui m’a permis de retrouver mes émotions. Je me suis rendu compte que les mélodies que je composais et les textes que j’écrivais traduisaient des émotions enfouies en moi dont je n’avais pour la plupart absolument plus conscience. Cet exercice de déclinaison en notes et en mots m’a permis de traduire dans un langage que je comprenais les émotions que je ressentais et de prendre suffisamment de recul pour pouvoir les gérer et les accepter. En retrouvant mes émotions j’ai ainsi pu me retrouver et comprendre qui j’étais. Mon train sur ses rails bien droits s’est alors transformé en bateau aux innombrables possibilités. Je suis passé de simple passager spectateur à capitaine, seul et unique maître à bord, capable de choisir mon cap. Et depuis que je tiens le gouvernail de ma vie, je n’ai jamais été aussi heureux.

Chasser le naturel, il revient au galop. Cette expression illustre assez bien mon expérience de vie : pendant des années j’ai enfoui mes émotions pour me protéger, ne pas me sentir différent, être comme je pensais que tout le monde voulait que je sois et me fondre dans la masse. Pendant toutes ces années, inconsciemment, j’ai tenté de m’oublier… Mais c’est impossible de s’oublier. Pour être heureux et aller de l’avant, il n’y a qu’un seul point de départ possible : s’accepter.

C’est le message que j’aimerais transmettre au travers du projet “UMAN” en plus de partager ma musique avec le monde : Pour être heureux, commencez par vous accepter. Soyez le plus en accord possible avec vous-même, faites confiance en vos émotions, prenez le temps de les écouter et de les comprendre car elles sont un guide fidèle et bienveillant vers ce que nous voulons vraiment et vers ce que nous sommes.

Je découvre la musique
Je participe au projet

Rejoins-moi sur ma page Facebook

Partage ma musique et fais-moi part de ton avis et de tes impressions.

Facebook

Envie de participer au projet ?

Le Projet

Uman Album

La Musique

Découvre les 12 morceaux

Faire un don

Financement participatif